Nouveauté

Livre: L'équitation de légèreté par l'éthologie par Stéphane Bigo

» Tous les livres

Publicité

Gérard : Hackamore ou non ?

Que pensez vous du hackamore ? Est-ce que cela convient mieux qu'un mors classique ?

Ma réponse

Récapitulons. Les mors agissent sur la bouche du cheval (on parle d’embouchures). Licol, Bosal, Side-Pull et Hackamore agissent sur sa tête (on ne parle pas d’entestures). De ce fait, ces derniers sont moins directifs que les premiers, moins fins et en principe moins contraignants. C’est pourquoi le cheval y répond souvent volontiers. De plus, il peut boire ou manger sans l’inconvénient d’un objet qui lui obstrue la bouche. Ce sont donc des enrênements adaptés à la randonnée ou au voyage.

Dans ces entestures (sic), side-pull et licol sont comparables si on attache les rênes aux anneaux latéraux dudit licol. Sauf que la muserolle du side-pull est plutôt rigide alors que celle du licol est molle.

Le bosal a également une muserolle rigide, mais les rênes sont fixées à un anneau placé derrière son auge, ce qui ajoute un effet de torsion inutile sur la tête de l’animal. lorsqu’on agit en rêne d’ouverture.

Le Hackamore se caractérise par une muserolle à levier qui diminue de longueur lorsqu’on tire sur les rênes et emprisonne alors étroitement le museau de l’animal. D’où l’efficacité de son action.

Il est en fait assez dur pour le cheval. Il n’est à utiliser qu’en rêne d’appui car la rêne d’ouverture tire sur la branche de métal et la vrille. Conséquence, la ferrure s’enfonce de manière désagréable, voire violente, dans la joue du cheval. Par ailleurs, s’il est trop ajusté, la muserolle (généralement constituée de chaînettes de métal) se resserre lorsqu’on tire sur les rênes et enferme le museau du cheval dans un véritable étau. De plus si cette muserolle est placée trop bas, elle lui bloque le conduit respiratoire nasale et l’empêche de respirer.

Donc, à manier avec précaution.

Mon avis est donc que si la main du cavalier est légère et le cheval bien éduqué (il répond à la rêne d’appui et ralentit dès que les rênes se relèvent), il est envisageable. Si ce n'est pas le cas, passez au side pull par exemple ou, si vous voulez éduquer votre cheval, utilisez un filet à aiguille et enseignez-lui la rêne d’appui (via le couloir des rênes) et les transitions descendantes avec l’assiette et le poids des rênes. Vous pouvez passer alors au hack.

Remarque : personnellement, j’ai utilisé le hackamore dans pratiquement tous mes voyages mais si c’était à refaire, j’utiliserais le side-pull.

  • Parcours & bibliographie
  • Liens & relations
  • Plan du site
  • Retrouvez Stéphane Bigo sur facebookRetrouvez Stéphane Bigo sur Facebook

Texte © Stéphane Bigo – Photos © Véronique ou Stéphane Bigo

Tous droits réservés 2006-2017 – mise à jour du 28 août 2006

Règles de confidentialité – Conception, réalisation et mise à jour : Gérard Barré

Valid XHTML 1.0 StrictValid CSS!Alsacréations